Le nouveau phénomène des boîtes à livres.

"Ces boîtes, résistantes aux intempéries, sont destinées à accueillir les livres dont les habitants n’auraient plus l’usage et à faciliter leur circulation. Il s’agit d’une action dont la valeur a déjà largement été éprouvée dans de nombreuses communes. Ces boîtes à livres accélèrent le partage gratuit de savoir et de divertissement et contribuent ainsi, discrètement et efficacement, à la bonne santé du lien social. C’est également inscrire le livre et tout ce qu’il représente au cœur même de l’espace public, à la vue et à portée de main de tous les citoyens." 
Source

Ma relation avec les boîtes à livres :
Je trouve l'idée vraiment intéressante. Cela permet à un public plus large de commencer à lire, mais également de donner une seconde vie aux livres qui traînent dans notre bibliothèque (parce qu'on en a tous !). Je n'ai pas encore pris beaucoup de livres dans les diverses boîtes qui se situent dans ma ville et je n'ai pas encore eu l’occasion d'en ramener à mon tour, car j'y vais souvent sans le prévoir : je passe devant et je décide d'aller voir ce qui a été déposé. Mais j'ai déjà vu plusieurs personnes avec des sacs remplis de livres qu'ils ont trouvés, ce qui est, peut être, le côté négatif de la chose, car il n'y a aucun "respect", ni véritable partage pour le coup. 

Et toi, t'en pense quoi ?
T'en a près de chez toi ? :)

La nuit Harry Potter

Comme depuis quelques année, en février à lieu la nuit Harry Potter un peu partout dans le monde. J'ai donc profité de cette semaine pour participer à deux événements sur ce thème. 

Pour la première, rendez-vous dans un bar avec Les chroniques de Wonder Word entre autre, pour passer une petite soirée sympathique avec des questions en anglais et des petits lots à gagner ! Autant dire que trouver le nom des professeurs, des livres ou des créatures en version originale n'a pas été le plus simple. J'ai pu tester le trivial poursuit dédié à la saga et j'ai encore plus envie de me le procurer ! 

Pour la seconde soirée, c'était rendez-vous dans une petite librairie bien sympathique. Après la répartition dans les différentes maisons (j'ai hérité de Serdaigle...), c'était une sorte de chasse au trésor avec plusieurs énigmes à résoudre. A nouveau c'était intéressant et surtout m'a permis de me remémorer certains souvenirs. Pour finir, c'était dégustation de Bierreaubeurre maison et de Jelly Bean (j'ai évité le goût vomi, à nouveau).

En bref, j'ai passé deux bonnes soirées sur un thème que j'adore depuis mon enfance. J'ai hâte d'être en 2018 pour revivre ce genre d'événements qui permettent de passer un super moment entre passionnés. 

Jury Littéraire

Depuis quelques années, un petit salon du livre à lieu dans la ville où je fais mes études. Cette année, l'association qui l'organise à fait un appel à candidature pour avoir quatre jury pour le prix littéraire Marguerite Puhl-Demange et les sélectionner devront participer à un débat d'1h30 sur leur lecture. Par curiosité, j'ai proposé ma candidature et j'ai été retenu ! Autant dire que j'ai été contente et que j'en profite pour raconter ma petite histoire. 

Voilà donc les quatre livres que je devais lire. Autant dire que cela m'a complètement sortit de ma zone de confort et que j'ai eu assez de mal à me motiver pour les lire et surtout à tout comprendre..

(Je posterai les chroniques sur le blog par la suite)

Le grand jour est arrivé et c'est armé de mes fiches et de mes souvenirs livresques que je pars rejoindre les autres membres du jury. On se retrouve a onze, de tout âge et de toutes professions à débattre de ses quatre livres. Les divers avis sont lancés, certains les acceptent et d'autres non. J'avais un peu de mal à trouver ma place là dedans. Je ne me sentais pas concerner par certaines histoires comme d'autres. Etre entourée de lecteurs plus vieux et qui ont donc un bagage littéraire plus important est impressionnant, car ils ne se focalisent pas sur les mêmes choses que moi et n'ont pas la même analyse.

Au final, j'en ressort avec moins d’appréhension qu'au départ. Je suis contente d'avoir participé à cette expérience, qui m'a apporté beaucoup et que j'espère réitérer. A tout ceux qui ont l’occasion de participer à une activité de ce genre, lancez vous ! 

Expérience et conseils : comment vider sa PAL.

J'ai souvent eu un problème d'achat vis à vis des livres. Je pouvais en avoir plus d'une cinquantaine, ne pas avoir le temps de lire, je continuais toujours à en acheter. Et pas un ou deux, non, bien une dizaine à la fois, parce quand on aime, on compte pas. Il faut dire qu'entre les différents blogs que je suis, les chaînes littéraires ou encore les différentes "visites" dans des librairies ou tout autres endroits qui vend des livres, ça aide pas trop. Encore moins, quand les personnes qui nous accompagne nous dise "ça va, c'est que quelques livres, ça va pas te tuer". Moi, non, l'espace chez moi, si. 

C'est en mai, après deux grosses bourses aux livres que je me suis rendue compte que ça allait plus. J'avais minimum 150 livres à lire et niveau place c'était une catastrophe, surtout que j'allais avoir moins de temps, entre les partiels, les festivals et surtout mon travail durant l'été. J'ai donc essayer de diminuer mes achats, mais également d'autres petites techniques que je détaillerai en dessous, ainsi que certains conseils qui m'aurait bien été utile.


• Challenges :

1. J'ai dans un premier temps séparé les tomes de mes séries. En effet, j'ai simplement gardé celui que je devais lire en premier pour continuer ou commencer la série. Le reste des tomes, je l'ai mis dans une pile à lire à côté. Suite à cela j'ai compté le nombre de livres qui me restait et je les ai répartit par petite pile de 10 livres environ (en fonction de la grosseur surtout) et mélangeant des "nouveaux" et "anciens" livres de ma pile à lire. Chacune des petites piles représente un mois et je devais lire au minimum cela et j'irais en piocher dans la pile suivante qu'une fois la première terminée.
→ grâce à cela, j'ai pu lire des livres qui était là depuis plus de deux ans, notamment.

2. Pour réguler mes achats, j'ai simplement procédé à de mini-challenge. En effet, au bout de cinq livres lu, je me permettait d'en acheter un. Au bout de dix livres lu, je me permettait d'en acheter deux et ainsi de suite. Et si je ne respectait pas cette règle, je devais attendre (pour expliquer cela d'une façon claire, je vais donner un exemple). Admettons que j'ai lu cinq livres, j'ai donc "droit" à un livre. Si j'en achète un deuxième, je devrais attendre d'en avoir lu dix pour pouvoir en acheter un nouveau. 
→ c'est le genre de challenge qui permet de réguler les achats et surtout d'avoir une sorte de suivit dans l'avancement de notre pile à lire.


• Conseils :

- Se "forcer" a continuer un livre, ne sert strictement à rien. Si au bout de cinquante pas environ, je rentre pas dans l'histoire, j'abandonne. Cela ne sert à rien de "perdre" du temps et de rester bloquer sur une histoire. Je peux faire une petite exception pour un auteur que je connais, lui ainsi que ses pratiques d'écritures. Je peux prendre l'exemple de Stephen King, qui détaille tellement que cela peut prendre du temps avant de vraiment commencer (22/11/63 en est la preuve).

- Faire un tris dans sa pile à lire avant peut également aimer. En effet, si on se retrouve avec un livre traitant des vampires, que l'on a acheté il y a quatre ans car on voulait sortir avec Edward Cullen, ne va plus forcément répondre à nos attentes, ni à nos envies du moment. Alors, oui, il faut savoir ranger des livres non lu ou leur donner une nouvelle vie, si ceux-ci ne correspondent plus à ce qu'on veut actuellement. 

- N'écoutez JAMAIS les personnes qui disent "c'est qu'un livre, ça prend pas de place". Ces derniers ne doivent pas éviter des centaines de livres pour accéder à leur porte d'entrée.

- Le dernier tome de votre série préférée est sortie et tu le veux trop ? Craquer pour un livre alors qu'on sait qu'il sera lu en une journée, c'est accepté (sinon, où irait le monde ? Surtout qu'il va jamais apparaître dans la case "pile à lire").

- Lire des avis avant de commencer un livre peut également donner envie de le lire. Je sais que cela m'arrive assez souvent, même au cours de ma lecture. Cela ne m'influence pas (donc ceux pour qui cela risque, fuyez) et me donne souvent encore plus envie de me plonger dedans.

Voilà pour cet article. En aucun cas, je me vois comme "Messie de la fin de la pile à lire". J'ai juste voulu partager mon expérience, si on peut appeler cela comme ça et surtout redonner confiance aux personnes qui croulent sous des tonnes de livres non lu et qui en achète toujours autant ! Tout est possible, il faut juste avoir la motivation, le temps et ne jamais oublier qu'un livre est là pour qu'on passe du bon temps et que c'est loin d'être une course ! 

C'est des petites choses que j'ai pu tester, avec plus ou moins de difficultés je l'accorde, notamment pour la "régulation des achats" mais au final, je suis bien contente et surtout fière de moi quand je vois que ma pile à lire prend peu de place, que j'ai pas a réfléchir longtemps pour choisir ma prochaine lecture mais surtout que je sais que quand j'achète un livre, ça sera directement ma prochaine lecture !

Laisse tes conseils/expériences/crise de pleurs dans les commentaires ! En espérant que cet article va aider certaines personnes ! 

"J’écris pour découvrir ce que je pense."


Stephen King. Colorado Kid.
2006. J'ai Lu. 153 pages.


Sur la petite île de Moose-Lookit, au large du Maine, Dave Bowie et Vince Teague, les deux vieux briscards du journal local racontent à Stéphanie McCann, une jeune stagiaire, l'histoire la plus mystérieuse de leur carrière : la découverte, en 1980, avec un morceau de steak au fond de la gorge, un paquet de cigarettes avec un timbre fiscal du Colorado et une pièce russe dans la poche. 








"La mort d'un être plein de bonté libère parfois des forces mauvaises qui, sans cela, seraient restées contenues."


Joseph Delaney. L'épouvanteur, Tome 3.
Le secret de l'Épouvanteur.
2007. Bayard. 371 pages.


Alors que le froid se fait plus vif, l'Épouvanteur reçoit un message qui semble grandement le perturber. Il décide aussitôt de quitter Chipenden pour se rendre dans sa maison d'hiver, à Anglezarke. La vieille demeure est lugubre : dans les profondeurs obscures de ses caves sont enfermés des sorcières et des gobelins. Quant au mystérieux auteur de la lettre, qui rôde dans les parages, il se révèle être l'ennemi juré de John Gregory. Au cours de longs mois d'hiver, Tom découvre peu à peu le passé caché de son maître. L'épouvanteur doit-il payer le prix de ses erreurs de jeunesse ? Lorsque certains secrets qu'il a toujours dissimulés, seront finalement dévoilés, Tom va se trouver en grand danger...

"I can help you through this, But you have to take my hand! I can take you home, Take my hand."

Ce que j'ai lu la semaine dernière :
King ; Fin de ronde
Balpe ; L'écrivain abominable 

Ce que je lis :
Carey ; Les ferrailleurs, tome 1

Ce que je compte lire la semaine prochaine :
Meyer ; Scarlet 

- Bilan : 630 pages -
Et toi ? :)